Home » TV LOBOTOMIE - La vérité scientifique sur les effets de la télévision by Michel Desmurget
TV LOBOTOMIE - La vérité scientifique sur les effets de la télévision Michel Desmurget

TV LOBOTOMIE - La vérité scientifique sur les effets de la télévision

Michel Desmurget

Published April 23rd 2012
ISBN :
Paperback
320 pages
Enter the sum

 About the Book 

Comme beaucoup je pense (enfin jespère surtout), je pensais bien que la TV était nuisible mais je ne pouvais envisager un effet aussi ubiquitaire et important. Je pensais également que les effets néfastes de la tv pouvaient être contrebalancés par un choix judicieux des programmes tout en gardant un esprit critique sur les images que nous recevons. Depuis quelques années, je me posais la question de savoir si je souhaitais conserver la TV dans le futur notamment lorsque jaurais des enfants. Javais une crainte, cest de les désociabiliser par manque de repères communs avec les autres enfants. Lorsque jai entendu parler de ce livre à la radio, je me suis dit que jy trouverais peut-être la réponse à ma question. Ecrit par un docteur en neuroscience, jai de suite pensé que son propos serait étayé et sur ce point je ne me suis pas trompé. Sur 250 pages, nous ne trouvons pas moins de 1193 références bibliographiques parues dans de nombreux grands journaux comme Nature, Science, Lancet etc...Ayant tout juste fini de rédiger ma thèse en biologie, javais peur dun style froid, directe limite pauvre. Sur ce point en revanche, je métais trompé. Le livre se lit très bien avec beaucoup de vocabulaires (les téléphages auront peut-être un peu de mal à le lire- 1h de télé = 10% de vocabulaire en moins) et des expressions pas piquées des hannetons ! Alors pour les courageux, gardez votre dictionnaire sous la main!Ce livre se découpe selon les effets de la tv avec une première partie sur lapprentissage, la mémorisation et la concentration. Une seconde partie traite des effets sur le tabagisme, lalcool, lobésité, la violence, le sexe et le sommeil.Dans cette première partie, Desmurget, lauteur, sattaque surtout aux effets de la tv sur les enfants qui est son cheval de bataille. Il y explique que quel que soit le contenu télévisuel, cette dernière à un effet sur nous que nous la regardions ou non dailleurs. Ce constat est particulièrement vrai pour les enfants. 4 foyers sur 10 en France ont une tv allumée en permanence. Cette seule présence diminue fortement lattention des petits et réduit drastiquement leur vocabulaire. Les enfants qui jouent lorsque quune tv est allumée en arrière-plan vont fatalement être détournés par leur jeu par un flash lumineux, un cri etc…. Ils perdront le fil de leur attention et changeront de jouer rendant lattention de courte durée et une complexité des jeux imaginés bien moindre. En outre, une Tv allumée réduit de 30 % le nombre de mots échangés entre les parents. 30 % que lenfant nentendra pas et avec lesquels il ne se familiarisera pas! Ceci conduit des enfants, une fois étudiant à écrire: le tas nazis pour lassistanat à mourir. Bien sûr, cest un exemple extrême mais le déficit en vocabulaire est avéré notamment par une étude en Amérique où les étudiants sont testés pour lentrée en université. La chute du niveau des étudiants est corrélée à 17 ans près avec le taux de pénétrations de la tv dans les ménages.Les téléphages diront que cela dépend des programme et que certains adaptés pour lapprentissage ne sont pas nocifs et même sont de très bonnes aides. Il nen est rien, lauteur, références à lappui, démontre que les enfants devant ce genre de programmes ne retiennent rien! Ces effets sont également constatés chez les adultes et on note un risque accru de maladie dAlzheimer corrélé avec le temps passé devant la tv.Je craignais que lauteur affuble tous les maux à la TV mais il nen est rien. Il attribue une grand part des effets délétères de la tv à ce quelle vole! Ce loisir incroyablement chronophage nous vole nos temps de sport, dimagination, de lecture… incroyablement plus riche pour notre cerveau que dassister, passif, aux défilements des images.Lautre point défendu par lauteur de ce livre porte sur les contenus et les signaux inconscients que nous recevons provenant de la tv. Il a été prouvé que notre cerveau est incroyablement intelligent et bête à la fois. Il agit comme une éponge et répond instinctivement aux images quil perçoit. Lorsquon voit des gens manger, on a faim, lorsquon voit des gens courir, notre rythme cardiaque saccélère etc… Ces failles sont largement connues par les professionnels de la publicité. Il existe une nouvelle science appelé neuromarketing qui recherche et utilise ces failles pour nous faire agir contre notre volonté ou plutôt pour façonner notre volonté. Il est avéré que manger devant la tv inhibe le signal de satiété qui conduit à une surconsommation de nourriture. Le visionnage de scène à haute charge émotive (violence, sexualité…) entraine une plus grande malléabilité du cerveau pour les spots publicitaires qui suivent. Lorsque Patrick Le Lay avait dit quil ne vendait que du temps de cerveau humain disponible, cétait la phrase la plus honnête jamais prononcée par un président de chaîne tv. Ne vous étonnez plus si vous constatez que la tv est de plus en plus violente et sexuelle, ce nest que du marketing! De plus, cela convient très bien pour établir le plus petit dénominateur commun (intellectuel) pour faire le plus daudience (permet de réunir toutes les classes sociales)!Je ne vais pas aller beaucoup plus loin. Jentends déjà les défenseurs de la tv crier. Lauteur ne prône pas que une suppression de la tv ni que la tv est le maux le plus grave de notre société. Il dit juste quelle y participe et quil est plus facile à tous de réduire sa consommation de tv que de trouver un emploi à tous! La seule restriction quil souhaite serait de limiter la publicité qui cible et manipule nos enfants surtout au niveau des programmes jeunesses. Il ne veut pas culpabiliser les parents, il veut que ces derniers prennent leur décision en toute connaissance de cause.Les plus fervents défenseurs de la lucarne diront quil a arrangé les études pour ne publier les résultats quil lintéresse. Pour en avoir lu quelques-unes (je nai pas lu les 1200), je peux vous dire quil na pas lair dexagérer et quand bien même, il aurait exagéré quelques points, si, ne serait-ce que 75% de ce qui est décrit dans le livre est vrai, il est important den prendre conscience. Pensez notamment aux futurs parents qui, élevés avec la tv, nauront plus les armes pour expliquer lenvers des images à leurs progénitures! Après chacun est libre de sexposer ou dexposer ses enfants à la tv!Pour conclure, en ce qui me concerne jai la réponse à ma question, selon des études, les enfants élevés sans tv sont plus heureux et ne sont absolument pas désocialisés.